Comment soigner un panari?

0

 

Le panaris est un abcès qui s’accroît soit sur le doigt de la main, soit sur un orteil du pied. C’est une infection qui requiert un traitement urgent afin de limiter sa propagation au risque d’une chirurgie.

 

Le traitement d’un panaris superficiel

 

Le panaris superficiel est localisé sur le périmètre du doigt ou de l’orteil. Il se caractérise par un gonflement, une inflammation, une rougeur et une douleur fastidieuse. C’est un panaris dit léger qu’il faut faire mûrir. Il suffit de plonger le doigt ou l’orteil à plusieurs reprises dans un bain d’eau tiède en y ajoutant du Javel ou du sel. Les bains antiseptiques réalisés à base du dakin dilué ou de l’hexomédine transcutanée sont aussi recommandés. Les compresses d’alcool sont à appliquer par la suite pour ramener le doigt ou l’orteil à son aspect normal.

 

Le traitement d’un panaris profond

 

Le panaris profond est la simple complication de celui superficiel. L’infection est localisée au niveau des gaines de tendons musculaires. On observe de réelles difficultés à fléchir l’orteil ou le doigt infecté. La peau est blanchâtre, l’inflammation intense et la partie atteinte plus gonflée. A ce stade, la chirurgie est la seule alternative. Elle est réalisée par les soins d’un chirurgien. Un traitement antibiotique est proposé par la suite. Lors de l’intervention du chirurgien, la partie infectée est excisée, le pus enlevé et la plaie bien nettoyée. En cas de prise en charge rapide, l’infection s’étend à l’os de la phalange nécessitant une amputation. C’est la seule solution d’ailleurs pour arrêter la gangrène.

Leave A Reply

Your email address will not be published.